Numéros urgence sinistre

Sinistre : numéros d'urgence

Cher client, nous mettons à votre service nos numéros d’urgence qui vous sont réservés en cas de sinistre :

Durant les heures d'ouverture :

du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h00,
vous pouvez appeler le service sinistre au :

0800 13 900

Tapez 1 et ensuite 1

En dehors des heures d'ouverture :

Uniquement en cas d’urgence suite à un sinistre,
vous pouvez appeler 24h/24 et 7j/7 le numéro spécial dédié aux clients RGF :

0470 666 999

Que faire en cas de sinistre ?

Nos recommandations

Sinistre auto :

Compléter son constat :

Le saviez-vous ? Un constat mal complété peut entraîner une mauvaise détermination des responsabilités. Le Constat d’accident auto est le document permettant aux gestionnaires des compagnies d’assurance, mais également à un juge, d’interpréter correctement les circonstances du sinistre. Il est donc primordial de le compléter de la manière la plus juste.

Voici les éléments à ne pas oublier :

  • La date, l’heure et le lieu ;
  • Les coordonnées complètes des témoins, s’il y en a (nom, prénom, adresse, numéro de téléphone) : ils ne doivent avoir aucun lien avec vous ou le tiers. Leurs noms doivent apparaître sur le constat sinon ils ne seront pas valables ;
  • Ne cocher que les cases qui correspondent à la situation. Exemple : si vous avez été percuté par un tiers à l’arrière, seul le tiers doit cocher la case 8 « heurtait à l’arrière » ;
  • Faire un croquis clair représentant les circonstances du sinistre ;
  • Indiquer les circonstances dans les observations ;
  • Signer le constat uniquement si vous êtes d’accord avec les informations reprises dessus. Vous n’êtes pas obligé de signer le constat, la signature vous engage sur l’ensemble des indications qu’il contient, y compris celles de la partie adverse. Si vous avez le moindre doute, vous ne signe pas et vous complétez un constat unilatéral sur lequel seule votre version apparaît. Dans ce cas, veillez à avoir de quoi prouver votre version (photos, témoins, etc) ;
  • En cas de sinistres avec un tiers non indentifié, il faut bien relever la plaque ainsi que le type de véhicule concerné (marque, modèle, couleur).
  • N’hésitez pas à prendre des photos de l’accident et des lieux avant de bouger les véhicules ;
  • Si la partie adverse n’est pas en mesure de vous présenter un document d’assurance en cours de validité, faites appel à la police.
 
En cas d’immobilisation de votre véhicule, veillez à prendre contact avec votre assistance afin qu’elle puisse organiser le dépannage de votre véhicule. Son numéro se trouve sur le certificat d’assurance.
 
Les informations importantes dont nous avons besoin pour gérer votre sinistre :
 
  • Le constat d’accident dûment complété ;
  • Votre déclaration d’accident complète s’il n’y a pas eu de constat ;
  • Votre Procès-Verbal d’audition si la police est intervenue ;
  • Les coordonnées complètes de votre réparateur ou un devis de réparation
  • Votre régime d’assujettissement à la tva.
 
Veillez à nous fournir ces informations aussi rapidement que possible. De cette manière nous serons plus à même de traiter rapidement votre sinistre.

Sinistre incendie :

Les étapes à suivre en cas de sinistre :

Vous venez de subir des dommages à votre habitation ? Voici quelques étapes à suivre pour faire face à cet évènement déplorable sans céder à la panique :

1. Empêcher toute aggravation du dommage : En temps normal, il faut privilégier l’attente de l’approbation préalable de son assureur avant d’entamer toute réparation. Cependant, vous êtes tenu d’empêcher toute aggravation des dommages. Ainsi, prenez toute mesure urgente et nécessaire pour éviter l’aggravation du dommage.

Certains contrats prévoient une garantie d’assistance dans certaines situations d’urgence, appelez le numéro transmis pour obtenir rapidement de l’aide.

2. Déclarer son sinistre : Informez-nous le plus rapidement possible, dès que vous avez pris connaissance des faits. Soyez exhaustif dans votre déclaration, veillez à nous fournir, le lieu, la date, la description du sinistre, ou toute autre information nous permettant de déterminer les dommages. Il est, par ailleurs, vivement recommandé de prendre des photos des dégâts. Si vous avez subi un vol ou du vandalisme n’oubliez pas d’entrer une déclaration à la police dans les 24 heures au plus tard.

3. Ne vous débarrassez pas immédiatement des objets endommagés : Ceux-ci pourraient être examinés par un expert et prouver votre dommage.

4. Faire un listing : Faites un listing détaillé de vos pertes avec la marque, le modèle, les références et le prix d’achat. Factures d’achat et attestations de valeur sont toujours les bienvenues

5. Attendre : En fonction de l’étendue des dégâts, un expert peut être mandaté. C’est seulement après cette étape et avec l’acceptation de votre courtier que vous pouvez commencer à entamer des travaux de réparation.

Si vous rencontrez un problème avec votre serrure (effraction, oubli de clés, …), contactez en premier lieu votre assistance afin qu’elle puisse vous envoyer un serrurier. Cela vous évitera d’avancer des frais qui peuvent ne pas vous être remboursés.

Les informations utiles à nous fournir :

  • Une déclaration écrite reprenant la date et les circonstances du sinistre ;
  • En cas de sinistre dégât des eaux : l’origine précise du sinistre
  • Des photos de vos dommages ;
  • Un ou plusieurs devis de réparation détaillés et chiffrés ;
  • Votre numéro de compte bancaire.

 

Une indemnisation rapide dépend non seulement de la gestion efficace de votre dossier, mais également de la rapidité à laquelle nous avons accès à l’ensemble des éléments requis.