FR

Comment se repositionner sur les marchés en cette période troublée ?

17 septembre 2020

Actualité

Comment se repositionner sur les marchés en cette période troublée ?

Les fluctuations de marché sont toujours des opportunités à saisir !

“Demain, vous récolterez ce que vous aurez semé car après la pluie vient toujours le beau temps !”

Réinvestir dans les marchés financiers,
mode d’emploi en 10 étapes :

1. Déterminer votre horizon de placement en fonction de vos envies et/ou besoins ainsi que de vos objectifs.

En matière d’investissements financiers, l’objectif doit être et rester le moyen et le long terme, en fonction de :

  • Vos envies et vos besoins :
    – Quels sont mes objectifs prioritaires à court, moyen et long terme ?
    – Quelles sont mes besoins de revenus complémentaires mensuels ou annuels ?
    – Quelles sont mes dépenses futures à budgéter ?

  • Vos objectifs :
    – Ai-je besoin d’une rente ou de capitalisation ?
    – S’agit-il de prévoir une dépense programmée ou de la constitution d’un capital retraite ?
    – Le capital vous profitera-t-il ou sera-t-il transmis à vos enfants ?

Autant de questions qui structureront votre horizon de placement et les actifs qui le constitueront.

2. Déterminer votre profil d’investisseur.

Cette étape est cruciale afin de connaître votre tolérance aux risques financiers et à la volatilité des marchés.

Ceci engendrera une approche différenciée de vos investissements et de leur diversification.
N’oubliez pas que votre profil peut changer au fil de votre vie et des circonstances de celle-ci. Il convient donc de remettre le travail sur le métier régulièrement avec un conseiller qui vous connait.

3. Respecter votre stratégie à tout moment et ne cédez pas à l’angoisse ambiante.

Le stress et l’angoisse sont vecteurs de décisions précipitées pénalisantes qu’il pourrait être compliqué de corriger a posteriori.

Les gestionnaires indépendants sélectionnés sont les meilleurs garants du correct positionnement de vos avoirs au gré des circonstances de marché.

Gardez à l’esprit qu’une baisse de valeur de portefeuille n’est pas une perte, tant que vous n’avez pas vendu vos positions !

4. Analyser votre patrimoine dans sa globalité.

Cette analyse vous permettra de correctement appréhender vos besoins mais aussi et surtout optimaliser votre diversification.

Trop souvent, une même approche engendre une similitude de portefeuille et un manque de réelle diversification des actifs et des stratégies d’investissements.

5. Favoriser la diversification tant des fournisseurs que des valeurs détenues.

Ceci concerne tant les institutions financières dont vous êtes client que les actifs détenus chez chacune d’entre elles afin de trouver une complémentarité maximale entre les différents véhicules de placement acquis.

Cette approche globale permettra de vérifier si votre stratégie et vos choix d’investissement sont cohérents avec vos objectifs, vos besoins, vos envies et votre profil.

En cas de nécessité, une adaptation ou un rééquilibrage de vos placements sera nécessaire !

6. Rester dans les marchés est le fondement de votre rentabilité future.

Il convient d’éviter les mouvements d’entrée et de sortie afin de ne pas passer à côté des évolutions favorables ainsi que pour minimiser les frais inutiles.

Votre rendement sera, bien plus vite, meilleur !

L’histoire boursière montre toujours que le long terme est synonyme de rendement et que les rendements les plus élevés ont toujours été réalisés directement après une période de net déclin, telle que celle actuellement vécue.

7. La solution actuelle est la dynamisation progressive de vos avoirs, aussi appelée « drip feeding »

Lorsque les marchés sont soumis à des mouvements changeants et erratiques, cette méthode sécurise l’entrée sur les marchés et permet de moyenner favorablement le prix d’achat des actifs.

Il s’agit donc d’investir régulièrement, aux gouttes à gouttes, vos avoirs, en répartissant vos achats dans le temps.

Cette approche est valable et optimale tant pour vos capitaux à investir globalement que pour organiser une épargne mensuelle régulière.

Découvrez, sans tarder, notre courte vidéo explicative de cette méthode avérée en cliquant sur le lien ci-dessous.

8. Garder toujours une « poire pour la soif ».

Une réserve de liquidité disponible à tout moment sur un compte « Epargne » équivalent à +/- 6 mois de salaire ou de besoins mensuels.

Cette somme sera mobilisable à tout moment en cas de nécessité, sans impacter vos placements à long terme. Donc sans devoir modifier votre stratégie long terme définie. Seul, une adaptation de celle-ci devra être envisagée pour regénérer votre réserve de précaution.

9. Réfléchir à votre planification patrimoniale et successorale.

Se poser les questions relatives à la transmission et l’optimalisation fiscale sont aussi des éléments de rendement, trop souvent négligés en Belgique.

Aujourd’hui, garantir une transmission maximale de votre patrimoine est certainement une forme de rentabilité financière indéniable pour vous mais aussi pour vos proches.

10. Faites appel à un conseiller indépendant.

Il pourra vous offrir, en toute objectivité et indépendance, une multitude de solutions adaptées à votre situation auprès d’un large éventail de fournisseurs.

L’architecture ouverte est un gage de résultat en matière de placement car la mise en concurrence de plusieurs maisons de gestion garantit la recherche permanente de la meilleure solution pour vous !

A la différence de certaines institutions qui vous proposent du « prêt-à-porter maison », de circonstance, le conseiller indépendant recherche, avec vous, une solution « sur mesure » pérenne et évolutive!

Des spécialistes à votre disposition

L’ensemble du Groupe RGF se tient à votre disposition pour vous accompagner dans l’ensemble de ce processus et pour toutes vos démarches financières et d’assurance.

Simulation en ligne

Complétez le formulaire ci-dessous afin de recevoir une simulation

Contactez-nous

Je réalise une simulation en ligne

Je prends rendez-vous avec un conseillé

Je souhaite recevoir plus d’informations