FR

Comment couvrir ses proches en cas de décès ?

15 septembre 2020

Actualité

droit

Comment réduire les frais de droit de succession ?

Comme vous le savez certainement, les droits de succession sont particulièrement élevés en Belgique.


Ainsi, en Wallonie et à Bruxelles, le tarif en ligne directe, entre époux et cohabitants légaux, est de 24% pour une tranche d’imposition comprise entre 250.000 € et 500.000 €. Il est même de 30% pour une tranche d’imposition supérieure à 500.000 €.
Les droits de succession sont les mêmes pour les enfants et les parents.

Entre frères et sœurs, l’imposition est encore plus conséquente. Le tarif est de 50% entre 75.000 € et 175.000 € et de 65% au-delà de 175.000 €.

Comment couvrir vos proches en cas de décès et leur éviter de payer des droits de succession aussi élevés ?


Il existe différents mécanismes permettant de les réduire très sensiblement.

L’assurance-vie présente de précieux avantages dans le cadre d’une succession patrimoniale :

  • l’assurance-vie* présente l’avantage de générer un taux d’intérêt largement supérieur à celui d’un livret d’épargne classique.

  • en cas de décès de l’un des deux souscripteurs, il n’y pas dénouement du contrat et donc, pas de droits de succession à payer. Autrement dit, lorsqu’une assurance-vie est souscrite par deux preneurs, le décès du premier d’entre eux ne met pas fin au contrat. Le souscripteur survivant devient seul titulaire des droits attachés au contrat sans droits de succession à acquitter.

Vous souhaitez plus d’information à ce sujet ?

Simulation en ligne

Complétez le formulaire ci-dessous afin de recevoir une simulation

Contactez-nous

Je réalise une simulation en ligne

Je prends rendez-vous avec un conseillé

Je souhaite recevoir plus d’informations